Comprendre son ordonnance pour les lunettes de vue

Si vous vous apprêtez à choisir votre paire de lunettes, vous n’êtes pas forcément familier avec les éléments mentionnés dans une ordonnance d’un ophtalmologue. N’ayez crainte ! A la différence des caractères souvent indéchiffrables rédigés par un médecin généraliste, il est très facile de décrypter son ordonnance de lunettes de vue et nous allons vous le prouver.

Ordonnance de lunettes : que signifient les chiffres ?

Les chiffres et nombres décimaux (0.25, 0.5, 1, 2, 2.5 etc...) sont l’expression du degré d’hypermétropie, de myopie et d’astigmatisme en dioptries (degré de correction des verres prescrits). Au plus la valeur est proche de 0, au plus le défaut visuel est faible et inversement. Le signe “+” indique que vous êtes hypermétrope, le signe “-” que vous souffrez de myopie. Deux autres points sont susceptibles d’attirer votre attention sur une ordonnance ophtalmique. D’une part, l’astigmatisme est associé à une orientation en degrés (son axe), signifiée systématiquement entre parenthèses. D’autre part, vous pourriez éventuellement observer une annotation inhérente à la presbytie au côté du sigle ADD, c’est la puissance de près qu’il convient d’additionner à la vision de loin pour voir net à 33 cm.

Les abréviations d’une ordonnance ophtalmique

Les ordonnances délivrées par un ophtalmologue comprennent généralement une grande partie des abréviations listées ci dessous :

ODG - Les deux yeux
OD - Œil droit
OG - Œil gauche
AV - Acuité visuelle